Guide sur la consommation d'une carte mère

Guide sur la consommation d'une carte mère

- Catégories : Composants PC

La carte mère peut être considérée comme étant le cerveau de votre ordinateur. En effet, c’est une pièce très importante qu’il ne faudra en aucun cas négliger. Toutefois, la consommation de la carte mère de votre PC peut avoir un impact sur vos performances, mais aussi sur votre efficacité énergétique. Nous allons vous donner des astuces pour optimiser de manière efficace cette dernière.

 

Fonctionnement et composants de la carte mère

 

Rôle de la carte mère dans l'architecture d'un ordinateur

 

La carte mère joue un rôle central au cœur de votre PC. En effet, c’est elle qui va centraliser la gestion de la RAM, la lecture des disques ainsi que l’utilisation de votre processeur. Qui plus est, la carte mère est aussi importante pour la détection des pilotes graphiques et la gestion des différents réseaux et des ports USB. Ainsi, la carte mère est indispensable pour le bon fonctionnement global de votre ordinateur. Il sera donc important de ne pas la sous-estimer lors du choix de votre matériel.

 

Principaux composants consommateurs d'énergie

 

La consommation de la carte mère doit être prise en compte lors du choix de son matériel. Toutefois, c’est aussi le cas pour d’autres composants qui sont essentiels au bon fonctionnement de votre PC. Le processeur, qui est directement rattaché à votre carte mère, est, lui aussi, consommateur d’énergie, tout comme les chipsets, les ports USB et plus largement tout le matériel relié directement à votre carte mère.

 

Influence de la consommation sur les performances globales du système

 

La carte mère alimente en énergie les principaux composants que nous venons de citer. L’efficacité de l’alimentation électrique aura donc un impact direct sur les performances générales de votre système. Qui plus est, c’est aussi la carte mère qui permet l’overclocking. Cette technique, qui permet de fournir plus de puissance lors de l’utilisation de logiciels gourmands, est souvent employée par les plus grands joueurs ou les professionnels exigeants. De ce fait, il ne faudra pas sous-estimer l’importance de la consommation de la carte mère.

 

Facteurs influençant la consommation d'énergie d'une carte mère

 

Choix des composants

 

Un ordinateur dédié au gaming peut facilement consommer jusqu’à 3000 kWh par an, ce qui n’est pas négligeable. Différents facteurs peuvent influencer cette dernière, notamment la consommation de la carte mère, mais aussi des autres composants. Pour limiter cette consommation d’énergie, il faudra choisir au préalable du matériel de qualité et optimisé, en termes de protection thermique et d’optimisation de la consommation d’énergie. Il faudra donc rester vigilant lors du choix de votre processeur, de votre carte graphique, de votre mémoire RAM ou encore de votre écran haute résolution.

 

Gestion de l'alimentation et des modes de veille

 

Pour optimiser la consommation de la carte mère, il existe différents modes qui vous permettront de mieux la gérer. Tout d’abord, vous pouvez vous rendre sur le mode de gestion de l’alimentation. Dans cette interface, vous pourrez choisir certaines valeurs qui vous permettront d’optimiser la consommation de la carte mère. Par exemple, vous pouvez définir l’extinction du moniteur après 10 min d’inutilisation et l’arrêt des disques durs après 20 min. Cela vous permettra de ne pas gaspiller inutilement de l’énergie. Qui plus est, dans l’onglet de mise en veille, vous pouvez activer la mise en veille de l’ordinateur en cas d’inutilisation, mais aussi la mise en veille prolongée. Vous ne verrez pas forcément de différence immédiate de consommation sur un instant donné, mais sur la durée la réduction énergétique de votre matériel ne sera pas négligeable.

 

Optimisation des réglages BIOS/UEFI pour réduire la consommation

 

La consommation de la carte mère est réglée par défaut par le constructeur. Cette dernière peut s’avérer être élevée, notamment si vous disposez d’une carte graphique haut de gamme. En effet, plus la carte graphique est puissante, plus elle consommera de l’énergie. Dans le UEFI / BIOS, vous pouvez agir sur le PBP et le MTP en réglant les valeurs en dessous de celles d’origine. Ne diminuez pas trop non plus ces valeurs, car cela pourrait impacter vos performances. Toutefois, en les réduisant légèrement, vous modérerez la consommation de la carte mère. N’hésitez pas à faire des tests et à comparer vos données pour déterminer quelles sont les valeurs dont vous avez besoin.

 

Techniques d'optimisation de la consommation d'une carte mère

 

Utilisation de technologies d'économie d'énergie intégrées

 

Certains fabricants proposent dans leurs produits des technologies qui permettent de réduire la consommation de la carte mère. Par exemple, les cartes mères ASUS proposent l’EPU, qui est une fonctionnalité de leur logiciel AI Suite 3. Grâce à l’EPU, vous pouvez faire des économies d’énergie sur tout votre système. En effet, vous pourrez régler différents modes, comme la puissance maximale du processeur, le mode absent, le plan d’alimentation global ou encore le profil du ventilateur. Ce faisant, vous pourrez baisser la consommation de la carte mère, mais aussi de tous vos périphériques.

 

Surveiller et limiter la consommation électrique des périphériques connectés

 

Comme nous l’avons indiqué précédemment, il existe des logiciels qui permettent de contrôler et de surveiller la consommation de la carte mère, mais aussi de vos périphériques. En utilisant l’EPU, vous pouvez voir en quelques clics quels sont les éléments qui consomment le plus. Vous pourrez ainsi moduler, de différentes manières, que ce soit via le UEFI / BIOS ou via l’EPU, le besoin en énergie de vos différents composants et de vos périphériques. Pour ce qui est des périphériques, n’hésitez pas à débrancher ceux que vous n’utilisez pas. En effet, ces derniers consommeront tout de même de l’énergie.

 

Logiciels de gestion de l'alimentation et du système d'exploitation pour ajuster les paramètres de consommation

 

Il existe différents logiciels qui vous permettront de mieux gérer l’alimentation du système d’exploitation ainsi que de vos composants. Par exemple, vous pouvez retrouver le logiciel Endpoint Central, qui permet de standardiser des paramètres d’alimentation selon votre utilisation. Vous pourrez ainsi régler différents éléments en fonction de vos besoins, que ce soit en jeu, en traitement de texte ou encore lorsque vous ne l’utilisez pas. En définissant plusieurs profils, vous pourrez changer en quelques clics votre consommation énergétique en fonction de votre utilisation et de vos besoins.

 

Mesure et évaluation de la consommation de la carte mère

 

Outils de mesure de la consommation électrique

 

Pour identifier précisément la consommation électrique d’une carte mère à un instant donné, ou de votre écran HD, il est possible d’utiliser le logiciel JouleMeter, développé par Microsoft. Ce monitoring énergétique permet, en quelques manipulations, d’obtenir la consommation de la carte mère ainsi que d’autres périphériques branchés à votre ordinateur. Vous pourrez faire des tests dans différentes configurations, pour déterminer celle qui sera la moins consommatrice d’énergie.

 

Interprétation des données et identification des sources de surconsommation

 

Maintenant que vous avez pu déterminer la consommation de la carte mère, il va falloir analyser les données que vous avez obtenues. N’hésitez pas à réaliser plusieurs tests, que ce soit lors d’une utilisation intensive, d’une utilisation modérée ou encore lorsque vous ne faites aucune action sur votre PC. Comparez ces résultats à d’autres résultats que vous trouverez sur Internet, pour voir si vous consommez davantage d’énergie qu’une utilisation standard. Par la suite, définissez les sources de surconsommation de votre ordinateur. Cela peut être la carte graphique, un périphérique ou encore la carte mère en cas d’overclocking. Si votre objectif est de diminuer de manière concrète vos dépenses d’énergie, vous pouvez choisir d’acheter une carte mère basse consommation ou bien modifier directement dans le BIOS les paramètres d’alimentation.

 

Suivi régulier pour optimiser en continu la consommation de la carte mère

 

Ces réglages, que vous avez mis en place pour limiter la consommation de la carte mère, peuvent être amenés à évoluer. En effet, vous pouvez éprouver le besoin de changer une pièce, un périphérique ou encore d'installer de nouveaux logiciels et de nouveaux jeux, parfois plus gourmands. Si votre leitmotiv est d’améliorer de manière continue votre consommation d’énergie, et notamment la consommation de la carte mère, il faudra effectuer un suivi régulier pour optimiser de manière pérenne vos dépenses d’énergie.

 

Bonnes pratiques et recommandations concernant la consommation de la carte mère

 

Choix de composants économes en énergie

 

Bien entendu, la première chose à faire lorsque l’on souhaite optimiser sa consommation d’énergie est d’acquérir des composants qui sont plus économes. Vous pouvez, par exemple, acquérir une carte mère basse consommation qui régulera de manière automatique la distribution d’énergie aux périphériques en fonction des besoins. D’autres pièces, comme les ventilateurs ou la carte graphique, peuvent contenir des logiciels qui permettent de réguler la consommation d’énergie. Qui plus est, il faudra choisir des composants dont l’isolation thermique est optimale pour limiter les besoins en refroidissement et, de fait, la consommation d’énergie.

 

Mise à jour régulière du BIOS/UEFI pour bénéficier des optimisations

 

Il est nécessaire d’effectuer de manière régulière les mises à jour du BIOS / UEFI ainsi que des pilotes de vos composants. En effet, en plus de corriger de potentiels défauts, certaines mises à jour visent à optimiser la consommation d’énergie de votre matériel. Il serait donc dommage de passer à côté, car cela pourrait vous faire économiser de nombreux watts. En mettant à jour régulièrement les pilotes de vos composants, vous pouvez réduire la consommation de la carte mère.

 

L’importance de la consommation énergétique dans le contexte de l'informatique durable

 

Au vu du contexte actuel, il est très important de se sensibiliser à l’importance de la consommation énergétique de votre matériel informatique et gaming. En effet, l’énergie étant de plus en plus coûteuse et limitée, elle a aussi un impact sur l’environnement. Que ce soit lors de la conception des pièces jusqu’à leur utilisation, l’impact carbone sur la planète n’est pas négligeable. En réduisant la consommation de la carte mère, mais aussi des autres composants, c’est un petit geste régulier qui est fait pour l’environnement dans le cadre de l’informatique durable.

 

Quelle carte mère choisir ?

 

Le choix de votre future carte mère basse consommation n’est pas à prendre à la légère, car il y a de nombreux facteurs qui doivent être pris en compte. Tout d’abord, votre carte mère doit être optimisée, thermiquement et dans sa gestion de sa consommation d’énergie. Par exemple, même si cela est très agréable à l’œil, disposer d’une carte mère avec une option RGB consommera bien plus qu’une carte mère basse consommation. Qui plus est, il faudra que votre future carte mère soit compatible avec votre matériel existant, que ce soit son format, son chipset ou encore son socket pour votre processeur. Vous avez ainsi plusieurs formats à votre disposition : carte mère ATX, carte mère Micro ATX ou encore carte mère Mini ITX. Enfin, il faudra tenir compte de la marque de votre carte mère lors de l’achat. Privilégiez des marques qui œuvrent pour l’environnement, comme les cartes mères MSI ou ASUS.

 

Perspectives futures pour l'amélioration continue de l'efficacité énergétique dans le domaine de l'informatique

 

Dans un monde où les économies d’énergie et la lutte contre le réchauffement climatique prennent une place importante, les perspectives d’amélioration ont le vent en poupe. En effet, les constructeurs travaillent ardemment sur l’optimisation toujours plus poussée de l’efficacité énergétique dans le domaine informatique, que ce soit pour les composants de votre PC comme votre carte mère, mais aussi pour les logiciels et les périphériques. Chaque année voit son lot de nouvelles évolutions, et 2024 ne dérogera pas à la règle.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire