Carte graphique

Filtres actifs

  • Chipset graphique : NVIDIA GeForce RTX 3060 Ti clear


La carte graphique est le véritable "moteur" de votre PC de gamer. C'est l'élément qui conditionne le plus les performances de votre configuration. Selon la gamme choisie, vous trouverez des cartes graphiques pas chères aux compétences modestes, ou les fleurons derniers cris qui embarquent les puces NVIDIA et AMD les plus performantes et capables de faire tourner les jeux de tirs les plus endiablés avec des graphismes époustouflants. Nous vous aidons à mieux comprendre notre offre de cartes graphiques dédiées parmi des marques comme AMD, ASUS, Nvidiagigabyte et d'autres afin de vous aider à trouver la configuration idéale.

Principales caractéristiques des carte graphiques de gamer dédiées



Pourquoi choisir une carte graphique dédiée ?



Les cartes graphiques disposent des processeurs spécialement dédiés aux calculs graphiques (2D et 3D). On parle alors de GPU (Graphic Processing Unit) alors que les processeurs classiques de la carte mère sont des CPU (Computing Processing Unit). Sur les PC polyvalents, les cartes mères embarquent souvent un chipset graphique (carte graphique Intel) qui fait largement l'affaire pour les tâches peu gourmandes en ressources graphiques comme faire de la bureautique, surfer sur Internet, regarder des vidéos en haute définition et même jouer à certains jeux peu exigeants. Cependant, dès que vous souhaitez faire tourner des jeux récents avec des graphismes détaillés, en 3D, voir même en réalité virtuelle (VR), une carte graphique dédiée devient indispensable.

Mieux comprendre la puissance réelle de votre carte graphique



La carte graphique dédiée est certainement l'élément le plus important de votre configuration de PC de gaming. C'est elle qui détermine la puissance des ressources graphiques de votre PC. La fiche technique donne la puissance en MHz ou GHz des processeurs GPU embarqués. Cela dit, la fréquence des GPU est en réalité peu représentative de la puissance réelle de votre carte graphique. En effet, le nombre de processeurs ainsi que l'architecture de la puce sont également déterminants, voir même plus que la puissance individuel de chaque GPU. De plus, les deux constructeurs de puces graphiques AMD (carte graphiques AMD Radeon) et NVIDIA (cartes graphiques GeForce)ont des stratégies technologiques différentes qui rend la comparaison difficile sur la base de leurs seules fiches techniques.

Mais alors, comment s'y retrouver ? Les références des constructeurs AMD et NVIDIA suivent une progression logique pour les cartes graphiques d'une même génération. Plus le numéro est élevé, plus la puissance sera élevée. Par exemple, parmi les modèles nouvelle génération de NVIDIA, la carte graphique RTX 3060 sera moins puissante que la carte graphique RTX 3070, elle même moins puissante que la carte graphique RTX 3080. Idem pour AMD avec ses cartes graphiques de la série RX (RX 6700, 6800 etc.). Par ailleurs, pour NVIDIA, les cartes graphiques GeForce plus anciennes de la série GTX, comme la carte graphique GTX 1660, sont de manière générale moins performantes que les nouvelles RX. Gardez cependant à l'esprit qu'il ne s'agit que de tendances et les écarts de prix parfois significatifs entre certaines références au sein d'une même série ne reflètent pas forcément un gain de puissance important. Pour ne pas se tromper, rien de tel que de consulter les benchmarks publiés régulièrement par des sites spécialisés.

La mémoire graphique, un partenaire pour les GPU de votre carte graphique



Outre la puissance de calcul des GPU, la mémoire graphique de la carte est également importante pour assurer de belles performances. La mémoire stocke les informations de calcul envoyées par les GPU et optimise l'envoie des informations vers l'écran. Attention ! La mémoire graphique est uniquement dédiée aux ressources graphiques et ne doit pas être confondue avec la mémoire vive embarquée par la carte mère. De manière générale, plus la quantité de mémoire est importante, plus les performances de la carte graphique vont être optimisées.

Concrètement, pour un PC de gamer, 8 Go minimum de mémoire sont nécessaires pour faire tourner la plupart des jeux. En revanche, si vous souhaitez faire tourner le dernier FPS avec des graphismes hyper-détaillés et sans ne rien perdre en terme de fluidité, il faudra opter pour une configuration plus musclée avec des modèles qui embarquent 16, 24 voir 32 Go de mémoire. Les différents modèles proposées par les assembleurs ont de toute manière des configurations processeurs-mémoire équilibrées. Si besoin, il est possible de rajouter ultérieurement de la mémoire.

Comment s'y retrouver dans une offre bien fournie de cartes graphiques ?



NVIDIA vs AMD : le match des constructeurs :



Comme le montre notre large gamme de cartes graphiques, l'offre est plutôt pléthorique. Pour simplifier, sachez qu'il n'existe que deux constructeurs de puces graphiques actuellement : NVIDIA et AMD (des cartes graphiques intel dédiées vont également entrer sur le marché). Comme mentionné plus haut, chaque constructeur à sa propre stratégie et ses propres technologies dédiées. Côté NVIDIA les cartes graphiques se démarquent dans le haut de gamme avec des modèles aux performances impressionnantes comme ses fleurons, la carte graphique RTX 3080 et le modèle de carte graphique RTX 3090 encore supérieur par exemple. Le milieu de gamme chez NVIDIA n'est cependant pas en reste avec des modèles comme la carte graphique GTX 1660. Côté AMD les cartes graphiques (cartes graphiques radeon) privilégient le rapport qualité prix avec des modèles des cartes graphiques pas chères par rapport à son concurrent et avec des performances solides.

les constructeurs développent également des technologies additionnelles plus spécifiques. AMD propose par exemple pour certains modèles de ses cartes graphiques radeon la technologie Eyefinity qui permet de gérer jusqu’à six écrans en haute définition et NVIDIA carte graphique propose la technologie Ray Tracing qui est spécialement dédiée au traitement de l'éclairage et des jeux de lumière. D'autres technologies comme le Freesync pour les cartes graphiques AMD Radeon ou le G-sync pour les cartes graphiques NVIDIA permettent de synchroniser le taux de rafraîchissement de l'écran avec le débit de la carte graphique de manière à éviter les phénomènes de déchirement de l'image lors des séquences d'action endiablées.

Les assembleurs : des cartes graphiques de gamer customisées



Comme vous pouvez le constater, les cartes graphiques dédiées sont proposés par des marques comme les cartes graphiques MSI, les cartes graphiques Aorus, Gigabyte, Asus etc. Les assembleurs proposent leur propre configuration basées sur les cartes graphiques NVIDIA ou AMD. Ils ajoutent notamment leur propre système de refroidissement par ventilation ou à l'aide de la technologie watercooling. Ils peuvent également choisir d'overclocker les GPU natifs pour booster leur puissance de calcul. Cette manipulation peut être réalisée manuellement mais dans ce cas vous perdrez la garantie de votre carte graphique de gaming. Plus secondaire, les assembleurs soignent également le design de leurs cartes graphiques pour se démarquer de la concurrence.

Les gammes de prix des cartes graphiques



Voici un classement général par gamme de prix des cartes graphiques pour mieux vous y retrouver.

  • entrée de gamme : inférieur 200 €
  • moyen de gamme : entre 200 € et 350 €
  • haut de gamme : entre 350 € et 800 €
  • très Haut de gamme : supérieur à 800 €



Pour les modèles d'entrée de gamme, vous trouverez des cartes graphiques pas chères qui peuvent faire tourner des jeux peu gourmands en ressources graphiques, type league of Legend ou World of Warcraft, et il ne sera difficile de dépasser une résolution Full HD. Ces cartes moins puissantes sont économes en énergie et sont en général Fanless (sans ventilateur). Elles sont donc silencieuses. Dans le moyen de gamme vous pourrez bénéficier d'une expérience Full HD plus fluide avec des fréquences (nombre d'images par seconde) autour de 60 Hz. Pour le haut de gamme, comme avec le modèle de carte graphique RTX 3070, vous pourrez commencer à pousser tranquillement la résolution vers du 2K et bénéficier d'expériences de gaming encore plus fluides. Enfin, avec les modèles très hauts de gamme, vous pourrez vous offrir des expériences époustouflantes, bénéficier de la Ultra HD (4K) ou même la réalité virtuelle, tout ça sans faire aucun compromis sur la fluidité.

Carte graphique, écran et carte mère de votre ordinateur, élaborez une configuration équilibrée pour votre PC de gamer



Le point sur les écrans



Si la carte graphique de votre PC de gamer est ce qui fait vraiment sa puissance, le choix de votre écran est l'autre élément essentiel. Il doit être adapté pour assurer une expérience de gaming optimale. Inutile de choisir un écran qui supporte un taux de rafraichissement de 240 Hz si votre carte graphique ne peut pas suivre. A l'inverse, si vous disposez d'une carte graphique haut de gamme, l'écran doit être adapté en conséquence pour réellement bénéficier de la puissance délivrée par votre carte graphique. Il y a deux critères essentiels pour avoir une configuration carte graphique - écran équilibrée : la résolution maximale accessible ainsi que que le taux de rafraichissement de votre écran.

Par ailleurs, certaines technologies de la carte graphique qui permettent d'adapter en temps réel le taux de rafraichissement de l'écran à la puissance de la carte graphique (G-sync et Freesync) doivent être supportées à la fois par votre carte graphique et votre écran pour fonctionner.

Processeurs et mémoires vive



Les autres éléments qui doivent être adaptés à votre carte graphique de gaming pour assurer une configuration équilibrée, c'est le processeur CPU et la mémoire vive de la carte mère de votre ordinateur. Augmenter la puissance CPU et la mémoire vive ne boostera pas forcément la carte graphique de votre PC de gamer, en revanche, une configuration inadaptée pourra brider ses performances. A noter que l'augmentation de la mémoire vive et de la puissance de votre processeur permet de réduire les temps de chargement.

Pour une carte graphique entrée de gamme et milieu de gamme, un processeur type intel i5 et 8 Go de mémoire feront l'affaire. Dès que vous commencerez à monter en gamme, notamment avec des résolutions supérieures à la Full HD, il faudra opter pour un processeur i7 et envisager d'upgrader la mémoire jusqu'à 16 Go.

Bien évaluer le prix de sa configuration pour un PC de gamer



Vous l'aurez compris, le choix de la carte graphique conditionne le choix d'autres éléments de votre configuration de PC de gamer (écran, processeur CPU et mémoire vive). Par conséquent, il faut bien garder à l'esprit que si vous souhaitez vous offrir une meilleure expérience de gaming, c'est toute la configuration de votre PC de gamer qu'il va falloir upgrader. Evaluez donc bien votre budget car il peut y avoir un gap de prix important si vous souhaitez vous offrir plus que du full HD.

D'autres caractéristiques plus secondaires



Prévoyez une alimentation suffisante



Plus votre carte graphique est puissante, plus elle est gourmande en énergie et plus elle sollicite votre alimentation. Pensez donc à vérifier si l'alimentation de votre PC dispose d'une prise PCI-e adaptée. Les cartes graphiques les plus voraces nécessitent des connecteurs PCI-e avec 6 ou 8 broches. Consultez la fiche technique de votre carte graphique de votre PC de gamer pour connaitre l'alimentation nécessaire.

Attention à la taille de votre carte graphique



Pensez à vérifier que la taille de votre boîtier est suffisante pour éviter les mauvaises surprises et vous assurer que votre carte graphique y rentrera bien. Les cartes AMD et NVIDIA dépassent parfois les 30 cm en longueur et 5 cm de hauteur. Si vous souhaitez être tranquille mais aussi offrir une meilleure ventilation de votre machine, évitez les boitiers mini (surtout pour les cartes puissantes) et optez au minimum pour une tour moyenne.

Les bonnes connectiques



Actuellement, les sorties vidéos de type HDMI et surtout Display Port (DP) équipent la plupart des cartes graphiques. Le plus ancien DVI tend aujourd'hui a être remplacé par son successeur le DP. Avec une configuration carte graphique - écran équilibré, vous n'aurez pas de soucis de comptabilité. Sachez que la connectique DP est nécessaire pour supporter certaines technologies comme G-sync et FreeSync qui adaptent en temps réel le taux de rafraichissement de l'écran au débit de la carte graphique.